Exposition d'art contemporain - Albi

Nous avons le plaisir de vous annoncer que 3 œuvres de Jean-Paul Friol seront présentées du 25 avril au 18 mai lors de l’exposition Vivart, aux Moulins Albigeois (41 rue Porta – 81000 Albi).

 

VIVART 6eme edition : In § Out

Il flotte comme un air de printemps pour cette 6 ème édition de VIVART, rendez-vous devenu incontournable, de l’art contemporain. Tout s’agite, tout palpite, avec ingénuité et audace dans une débauche de couleurs et de sensations. Entre conscience éveillée et mémoire morcelée, la vingtaine d’artistes présente, s’affirme comme citoyen du monde. Chacun nous confie son histoire, celle de son ancrage dans la vie.

D’aucuns, animés par une énergie vitale inextinguible, quasi animale, l’abordent frontalement, révèlent sa crudité. Ils interrogent cette mère nature, apprennent des éléments, font corps avec la matière, affinent le geste, l’apprivoisent souvent avec respect.

D’autres, à la griffure instinctive préfèrent l’effeuillage curieux, le dévoilement suggestif de souvenirs stratifiés. Ils s’empreignent dans cette matrice, dans sa chair féconde et généreuse, souvent avec humilité. … et puis le voyage continue. De cette perception puissante du réel, il se prolonge en une vibration plus intérieure.

Ces horizons inconnus, sont peuplés de tourments, de doutes, de mémoires vivantes : graphies mystérieuses au langage sibyllin, fragments d’instants, de visages, jalonnent cette cartographie intime. Chacun emprunte des chemins différents. Tous, tissent des fils entre pensée et perception, tentent de saisir les linéaments de la vie en chaque chose, se relient à cette nature gardienne de la mémoire originelle.

L’artiste retrouve ainsi, le geste primitif, instinctif celui d’avant le sens, celui qui préside à chaque création. Alors le « Je » se dilue dans l’unité du monde, dans la conscience collective. L’Homme retourne à la source, renoue et communie avec son environnement pour se réconcilier enfin.

Texte : Isabelle Diacre

 

Les Guetteurs

Des guetteurs pourquoi ? Jean Redoulès a dit :  » Tout plasticien est un guetteur « . En effet, un artiste est pourvu d’une acuité (parfois exacerbée) comparable à un papier  » haute photosensibilité  » qui impressionne les images, les gestes, les mots, les musiques… l’environnement. Ses perceptions aiguisées font qu’il est en permanence à l’affût du monde proche et/ou lointain qui l’entoure. De là, pourra naître un simple constat par une proposition artistique ou bien une production critique voire dénonciatrice.

Ces artistes sentinelles se proposent de donner à voir, à toucher, à entendre, à réfléchir, à réagir à partir de leurs réalisations, afin d’inoculer aux récepteurs une démarche de guetteur. Le but est d’ouvrir sa vie en abattant les cloisons de l’indifférence ou de l’habitude et de provoquer une vision neuve, de susciter des interrogations ou de se laisser simplement envahir par le plaisir d’être là, face à l’œuvre ou dans l’œuvre.Révéler la beauté comme la laideur qui nous entourent et que parfois nous ne voyons plus.

Ces veilleurs sonnent l’alarme sur l’état du monde, qu’il soit admirable ou condamnable. Ce cri pacifique dénonçant l’un comme l’autre est l’objectif du guetteur. L’art s’affirme alors comme une conquête de l’esprit qui œuvre à éveiller.

 

Plan d’accès

Moulins Albigeois, 41 rue Porta – 81000 Albi